Enfin ! Que dire de plus à part : Enfin ! Tout s’est déroulé à Capitany.

Les heures de Capitany

Certains diront qu’il faut être fou, d’autres qu’il faut être barjot. Mais une chose est sûre, c’est que des fous et des barjots, on en trouve, et pas plus loin que dans le club.

Imaginez courir, pendant 3h non stop, ou pire, pendant 6h non stop ! Et on couronne le tout sur un circuit de 1 km et 124 m. Et bien, c’est le défi que ce sont lancés nos belles vachettes Olivier, irréductible fan des longues épreuves, sur le 3h, et sur le 6h notre cher secrétaire Franck ainsi qu’une nouvelle recrue : Justine.

On ne va pas résumer chaque seconde de la course, mais cela va se résumer en quelques chiffres : 32 tours pour Olivier, terminant malheureusement au pied du podium, à quelques secondes du troisième.

C’est parti pour 3 heures pour Olivier
La nuit tombe, la délivrance approche…

Justine, férue de course à pied, est partie sur un rythme régulier et sans s’emballer pour tenir la distance, ou plutôt la durée. Parce que devant, c’est parti vite, très vite, avec un Franck qui a annoncé la couleur dès les premiers hectomètres : la gagne ou la gagne.

Il a donc préféré assurer le coup en creusant très rapidement un écart de 2 tours et demi sur le second. Écart qu’il arrivera à maintenir jusqu’au bout pour terminer avec un total de 64 tours, soit 71,2 km, plus longue distance qu’il n’aura jamais parcouru à pied.

Justine bouclera 51 fois le circuit pour un total de 56,5 km, dépassant largement son objectif de 50 km, ce qui lui permettra de terminer sur la troisième marche du podium !
Coup double également pour elle puisque pour son premier dossard en tant que vachette, elle s’offre 543 points au challenge interne dont elle prend directement la tête chez les dames, avec plus de 200 points d’avance sur Christelle qui a pourtant déjà fait 7 courses. Boum !

Même avec 127, 7 km dans les pattes, deux vachettes tout heureuses sur le podium des 6 h de Capitany

De son côté, notre bon Francky apporte donc la première victoire au club de la saison 2018-2019 (et sa première victoire en individuelle, ‘scusez du peu) ! Victoire tant attendue ! Donc maintenant, les vachettes, le compteur est lancé, il n’y a plus qu’à !

De son côté, notre bon Francky apporte donc la première victoire au club de la saison 2018-2019 (et sa première victoire en individuelle, ‘scusez du peu) ! Victoire tant attendue ! Donc maintenant, les vachettes, le compteur est lancé, il n’y a plus qu’à !


Ceci étant, les 6 heures de Capitany n’étaient que le plat de résistance d’un week-end bien chargé.

Dans le grand Nore

En entrée, il y avait le fameux Black Moutain Trail, épreuve mythique de la région, qui attire sans cesse plus de monde et dont l’ambiance n’est plus à démontrer.
Cette année, les conditions météo étaient relativement bonnes (rien à voir avec les conditions dantesques connues par le passé) même si le brouillard était bien présent sur le sommet du Pic de Nore, sans quoi l’épreuve ne serait plus tout à fait la même.

Mathieu s’est ainsi frotté aux 18 km de l’Ojectif Nore, quand Stéphane, Frédérique et Socrates étaient alignés sur la Black Race, avec 33 km et 2 100 m de dénivelé à avaler.
Mais tous ont pu profiter des ravitaillements plus que gourmands de l’épreuve : c’est pas tous les week-ends en effet qu’on nous propose des saucisses-ventrèche grillées !

Blagnac, cerise sur le gâteau

Et pour finir le week-end en beauté, il y avait pas moins de 15 vachettes inscrites au 10 et au semi de Blagnac et qui auront pu célébrer les 50 ans du premier vol du Concorde en passant sous ses ailes au musée Aéroscopia. Dont un certain Franck, visiblement pas rassasié de dossards…

Mais, pour continuer avec les premières fois, il faut adresser une mention spéciale à Jean-Pierre qui a découvert, à presque 71 ans, les joies du podium lors du 10km de Blagnac en l’emportant haut la main dans sa catégorie M4 !

Jean-Pierre, doyen du club et plus rapide des M4, peut profiter des honneurs bien mérités d’un podium tant attendu !
Ô Captain, my captain
Étiqueté avec :    

2 avis sur « Ô Captain, my captain »

  • Franck DEBREILLY
    8 mars 2019 à 13 h 06 min
    Permalien

    Non, mais c’est vrai, ça : pourquoi aller à Castelnaudary par l’autoroute alors qu’on peut courir la distance ? ;=)
    Merci Hugo pour l’article. Je suis très honoré de ramener la première victoire du club cette année, et particulièrement fier de cette première victoire en solo.
    Du bonheur en barre !

    Un grand merci également à mon maître en course à pied, Olivier, qui m’avait suggéré ce genre d’épreuve et prodigué de précieux conseils, ainsi qu’à Flo pour sa présence au bord de la piste et pour ses encouragements.

  • Christelle CARCY
    14 mars 2019 à 13 h 50 min
    Permalien

    Moi je dis B R A V O Justine même si ….mais l’année n’est pas terminée !!!!
    B R A V O à FK pour sa super Performance …il est vraiment ..il est vraiment …P H E N O M E N A L !!!
    Et B R A V O Olivier…même si c’est pour la 4eme place…quand même !.

Laisser un commentaire