Il est en forme. Il le reconnaît lui même.
Et c’est le moins que l’on puisse dire !

Il y avait eu une belle répétition, ou un bel avant-goût, deux semaines avant du côté de Saint-Gaudens où le Comminges Tri inaugurait un nouvel événement au calendrier, avec un triathlon sur route fermée et donc avec aspiration abri, le deuxième de la sorte dans la région.
Mais c’était pour mieux se préparer au Triathlon de Toulouse, qui avait lieu ce week-end à la Ramée.

La Ramée, c’est une épreuve particulière dans l’année : sur route fermée, entre les racines, où, du moment que l’on aime cumuler les tours de circuit, on peut s’essayer au format avec aspiration abri, plutôt rare, sauf à la télé puisque le WTS ou les Jeux Olypiques sont sur ce type de course, à l’opposé de la pratique courante.
Pour le reste, le TUC met les petits plats dans les grands et cette huitième édition était parfaitement organisée, avec même la météo, annoncée chaotique, qui finalement a épargné tout le monde.

La Ramée, Julien B., c’est son jardin. Il en connaît chaque recoin, que ce soit autour du lac pour ses courses plus ou moins longues, ou au milieu pour les séances de natation estivale quand nous n’avons plus les créneaux de piscine.
Et dès le départ de la première épreuve du week-end, le S en individuel, ces séances et la préparation pour les swimrun ont payé, puisqu’il sortait 3e de l’eau ! A vélo ensuite, un petit groupe de trois s’est formé en tête, et collabore pour rouler au  maximum, adoptant la stratégie habituelle sur le circuit mondial.
C’est à pied que cela va se régler, donc. Même si sur le papier, les choses étaient assez simple : un blessé, un au-dessus du lot, et Julien au milieu qui a tout de même cravaché pour sauver sa très belle deuxième place à l’arrivée !

Julien sur le podium du Triathlon S de Toulouse 2017
500 inscrits au départ, et 498 derrière Julien à l’arrivée : un beau podium très mérité !

Il était tout content, sur le podium. Mais il aurait pu l’être encore plus, car il aurait pu être accompagné d’une autre vachette.
En effet, Jean-Claude, sorti 10e de l’eau, prenait le groupe de chasse, composé de 4 hommes, et revenait au parc à vélos avec moins d’une minute de retard. Il ne lui restait qu’à faire parler ses jambes. Le blessé du groupe de tête doublé, le voici sur le podium virtuel. Mais, n’ayant pas l’info, il se croit 4e. Aussi, quand il se fait doubler à 200 m de l’arrivée, il laisse faire, pensant ne rien avoir à gagner… Malheureusement, c’est le podium qu’un meilleur coureur (qui a fait tout le vélo dans la roue de JC sans pouvoir faire plus, et qui viendra sportivement s’en excuser après la ligne franchie) vient de lui ravir pour une poignée de secondes.

Derrière, les très belles places continuent : Vincent est 10e, Julien C. 12e.

Et ensuite, ça tourne au festival des premiers de la classe : Florent et Lionel prennent les deux premières places de la catégorie V1, Emmanuel et Camilla l’emportent en catégorie V4.
Il n’y a qu’Arnaud qui joue dans une catégorie bondée et très relevée qui doit se contenter d’une place un peu plus éloignée.

Après la pause déjeuner, place aux équipes, pour le S en contre la montre.

En plus de Thomas qui est avec des collègues, deux équipes du club sont engagées :

L'équipe des vachettes 1 au départ du Triathlon S CLM de Toulouse 2017
Benoît et ses quatre nanas : les Vachettes, parées au départ !

La première équipe aura réussi au moins trois choses :

  • Prendre beaucoup de plaisir sur cet exercice qui était une découverte
  • Finir ensemble à cinq
  • Et arriver à se trouver une tenue de course identique ou au moins de la même couleur, conformément au règlement, dans le parc à vélo et à quelques minutes du départ (et ce après une semaine de conciliabules variés et d’appels à leur arbitre consultant)

Quant à la seconde, elle pouvait nourrir de grandes et légitimes ambitions.
Une chute a vélo aura fait perdre un peu de temps, et fait gagner de belles rougeurs à Will : les égratignures sur tout le côté d’abord, puis le carton de mise hors course comme concurrent isolé, abandonné par ses camarades partis tenter d’attraper la victoire.
Et surtout, derrière, il y avait une équipe mixte avec une triathlète de niveau internationale, qui ne leur a laissé aucune chance en course à pied. C’est donc la deuxième place au final, sachant que l’organisateur ne récompensait qu’une équipe de chaque type (malgré la centaine alignée au départ).

L’après-midi se terminait par une épreuve d’un nouveau genre, avec un Swimrun.
Les derniers athlètes de la journée alternaient donc la course au bord du lac et des sections de natation en ligne droite près du bord ou en traversée pour rejoindre l’autre rive.
A ce petit jeu, Frédéric L., Cyril, Marine, Karine et Yann avaient choisi de s’aligner, chacun avec une “non-vachette”.

Le week-end était encore loin d’être fini.

Dimanche matin, place au M, avec les 5 boucles de vélo à faire à fond et en peloton. A faire en solo ou en relais.
Sur l’exercice, c’est Régis qui s’offre un beau numéro. Pourtant pas sûr de sa forme, il fait une course très équilibrée, avec une belle natation et un vélo solide comme il sait les faire, pour s’élancer en 18e position en course à pied, juste devant une horde d’une dizaine d’athlètes. Horde à laquelle il parviendra a résister pour finir 19e et surtout meilleur V1, ce qui lui vaut un très joli podium !
Et une vingtaine de minutes plus tard, Frédéric le retrouve à l’arrivée.

Du côté du relais, on retrouvait Benoît aligné cette fois avec des collègues kiné et Yann qui avait changé de partenaire, et une équipe de vachettes avec dans l’ordre Johan, Céline (qui fêtait là son anniversaire en très bonne compagnie et de la plus belle des manières) et Stéphane.

Enfin, comme il faut toujours une cerise sur les gâteaux, même les plus gros, dans la toute dernière épreuve du week-end, le XS hommes (celui pour les femmes s’étant élancé une heure avant), c’est Philippe qui lui aussi s’offre la victoire de catégorie en V4.

Bref, c’est la rentrée, et du côté de la Ramée, il y avait de la vachette première de la classe !

Julien emmène les premiers de leurs classes à la Ramée
Étiqueté avec :        

Une pensée sur “Julien emmène les premiers de leurs classes à la Ramée

Laisser un commentaire