Souvent, un changement de catégorie, c’est déprimant.
Surtout celui qui fait quitter le statut de senior pour aller à celui de vétéran. Soudain, on peut avoir l’impression d’être un ancien combattant, alors qu’on en veut toujours autant !

Ceci étant, cela permet aussi de voir la concurrence changer, avec d’autres athlètes contre qui batailler.
Et parfois, certains savent en profiter.

C’est le cas de Manu Bodin, qui vient de basculer de catégorie, et qui nous fête ça en beauté.
La saison ne fait que commencer, les premiers points au challenge interne commencent à peine à tomber, et pourtant, Monsieur 100 % s’offre déjà une deuxième victoire de catégorie… en autant de courses ! Excusez du peu.

Il y quinze jours déjà, il avait sévi du côté de Portet en s’offrant une poignée de main de Stéphane Cariston sur le podium M3H de la petite boucle du Confluent.
Et ce matin, dans une ambiance réellement hivernale, il a encore réglé tout son monde sur la petite Launagu’étoile avec en prime une 18e place au général qui lui a permis de ne pas être trop dérangé en arrivant au ravitaillement d’arrivée !

Comme quoi les années et la maturité, il faut aussi savoir s’en féliciter.

Une étoile… de maître pour le maître des Master 3

Du coup, histoire de ne pas se faire ridiculiser, les “petits jeunes” du club étaient allés se planquer du côté de l’autre format du jour.
Franck et Nicolas font un remake de l’édition 2016 en finissant à une place d’écart, devant Bruno et Denis venu compléter le tableau ! Le tout avant de retrouver toute la famille Babaux presque au grand complet lors de la course pour les enfants.

Manu, grand Maître Master
Étiqueté avec :

3 pesnées sur “Manu, grand Maître Master

Laisser un commentaire