Le relais de l’Hers, organisé par le TACO Aucamville, c’est une jolie épreuve en relais, parmi les plus anciennes du coin. Et où le Toulouse Triathlon figure au palmarès, puisque les féminines l’avaient emporté par deux fois en 2005 et 2006.

Pas de féminines du club au départ cette année, mais deux équipes officielles, plus Vincent, caché dans une équipe toute d’orange vêtue.
Soit 7 vachettes parées à affronter les rafales de vent d’Autan (annoncées jusqu’à 90 km/h) sur le parcours de 5 km en forme de huit sur les bords de l’Hers.

Et des podiums à l’arrivée !

Pour fêter en beauté l’anniversaire d’Olivier, les vachettes bi-turbo, lancées par Emmanuel Bodin, relayé par Philippe Coudert, et donc avec Olivier Hamon pour finir et enchaîner directement sur les 1 600 m communs, s’offrent une belle victoire dans la catégorie des Master 2, avec près de huit minutes d’avance sur leurs poursuivants.

Peu avant, il y avait au les 205 GTI, avec un démarrage en trombe de Florian Cavailles, un palier sur l’autoroute avec Franck Debreilly et un run final avec le cligno pour doubler d’Hugo Charton, qui en avaient terminé à une belle 6e place, dans un temps qui, en 2015 comme en 2016, aurait valu la dernière marche du podium au général.
Mais voilà, 5e dans la catégorie senior, y’a pas de podium, et le nom de l’équipe “Les vachettes enragées” semblait prédestiné !

Le podium au général, c’est Vincent Guardia qui se l’offre, lui qui était le plus lent de son équipe (excusez du peu), en finissant troisième avec ses deux compères de la Corrida de Toulouse. Après celui du dimanche d’avant au Forest Trail, on ne l’arrête plus !

Et tout ce petit monde pouvait enfin profiter de l’apéro d’après-course offert par les organisateurs, avec muscat, pizzas, saucisse grillée, fromage, vin, etc. (quand on vous dit, que c’est une jolie épreuve !).

Les vachettes Master 2 au Relais de l'Hers 2017
Trois vachettes bi-turbo qui volent vers l’arrivée… et une belle victoire en Master 2
Les bi-turbo, et Vincent, plus forts que le vent
Étiqueté avec :    

Laisser un commentaire